Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

mercredi 28 décembre 2016

June du Pilat*

Sur les routes de France cette année pour ce petit rendez-vous d'écriture, je vous emmène cette fois-ci encore sur la Côte, nettement plus au sud du côté du Bassin d'Arcachon avec June

samedi 24 décembre 2016

le rallye de Noël

Pour miletuneVoir ou non l'image support du jeu d'écriture avant de lire bla, bla, bla*
Pour l'image de la  semaine 51/2016  où la contrainte est d'écrire un logo-rallye avec les mots de l'image proposée

vendredi 23 décembre 2016

Oups !

 C'est le com de Jill découvert dans ma messagerie qui m'a mis la puce à l'oreille :
"Hello Jeanne, c'est à poster pour le 6 janvier*, entre nous, sourire, ah mais oui dans les herbes ça grouille ..."
je coupe la fin de ses mots comme j'ai rétropédalé en décalant la programmation d'un billet que deux ou trois surfeurs matinaux ont aperçu. Jill, Martine et Martine, je garde vos commentaires bien au chaud en espérant qu'ils ne disparaissent pas dans le trou noir du calendrier.

jeudi 22 décembre 2016

Le merle, de Théophile Gautier

Dômi à la barre du défi n°176 des CROQUEURS DE MOTS dernier de l'année nous murmure à l'oreille :
" j’aimerais que vous redonniez un peu de magie
A ceux pour qui cette fête de Noël a perdu tout son sens."

Une injonction qui m'a semblé bien difficile à satisfaire. Heureusement le lien d'une vidéo m'est parvenu le soir où j'ai découvert la consigne, accompagné de ces quelques mots

mercredi 21 décembre 2016

Fleury de la Côte

Fleury, prénom qui a la cote (sans chapeau) chez JB à la cour de récré de ce mercredi. Sur les routes de France cette année pour ce petit rendez-vous d'écriture, je vous emmène cette fois-ci sur la Côte fleurie (avec chapeau).

lundi 19 décembre 2016

Défi n°176 : Noël ? Pas Noël ?

Dômi à la barre de ce dernier défi des CROQUEURS DE MOTS de l'année nous demande de commenter cette affiche et qui plus est d'être drôle, drôle et drôle (trois fois)

dimanche 18 décembre 2016

Pour des fanfreluches, pour Mil et Une

Pour miletuneVoir ou non l'image support du jeu d'écriture avant de lire bla, bla, bla*
Pour l'image de la  semaine 50/2016  où la contrainte supplémentaire et facultative est d'insérer le mot  lumière

samedi 17 décembre 2016

Épitaphe à un chat noir

Pour le nid des mots de ce mois de décembre le thème est :
"Peur du noir et superstition"
J'en profite pour rééditer un épitaphe écrit en faisant allusion à un poème de Joachim du Bellay. Je précise que les trois épitaphes que j'avais écrits alors étaient tous les trois le récit d'histoires que j'ai vécu

jeudi 15 décembre 2016

Vivre !

Dômi à la barre du défi n°176 des CROQUEURS DE MOTS dernier ne l'année nous murmure à l'oreille :
" j’aimerais que vous redonniez un peu de magie
A ceux pour qui cette fête de Noël a perdu tout son sens."

Voilà une demande bien difficile Dômi, alors pardon pour ces mots pas drôles pianotés comme une poésie de l'instant après avoir revisité la page de vœux que j'avais fait pour cette année

mercredi 14 décembre 2016

Anita of Corsica

Je profite cette année, vous l'avez compris, des prénoms du mercredi pour faire un petit tour des provinces françaises. Aujourd'hui donc, étape en Corse.
C'est une île qui est dit-on si belle qu'on l'appelle "l'Île de beauté. En anglais et en globish on dit Corsica
Je n'y suis jamais allée mais tout au long de ma vie j'ai croisé des Corses sur "le continent" car beaucoup pour travailler ...

samedi 10 décembre 2016

Tanka faire ! pour Mil et Une

Pour miletuneVoir ou non l'image support du jeu d'écriture avant de lire bla, bla, bla*
Pour l'image de la  semaine 49/2016  où la contrainte supplémentaire et facultative est d'insérer le mot  mamours.

jeudi 8 décembre 2016

Piqûre ou brûlure, de Jeanne Fadosi

Ou "Comment une bonne copine m'a aidé à surmonter une peur panique"

Vot' cap'tain de quart, myself,  pour ce défi n°175 des CROQUEURS DE MOTS vous laisse quartier libre pour les poésies du jeudi pour encadrer un défi racontant sur un mode léger, et sans allusion à l'actualité un petit désagrément devenu atout.
Et comme lundi j'ai fait un grand pas de côté, j'ai promis de me rattraper jeudi (aujourd'hui) avec cette fable (authentique). Le résultat a été très efficace même si je garde une certaine appréhension que je domine depuis lors.

mercredi 7 décembre 2016

Ospice de Beaune

Avouez qu'il était tentant ce jeu de mots. Oui vous le savez maintenant, je profite cette année des prénoms du mercredi pour faire un petit tour des provinces françaises. Aujourd'hui donc, étape en Bourgogne.

mardi 6 décembre 2016

Théâtre d'ombres

parce que ce matin le maire d'Alep-Est s'est exprimé sur France-inter, appelant à dire et redire ... Clic

Pendant ce temps

Pour ne pas faire silence sur l'actualité et en écho à mon billet précédent Le rêve d'Icare, pour miletune, en attendant ma prochaine participation à ce site d'écriture.

Le rêve d'Icare, pour Mile et Une

Pour miletuneVoir ou non l'image support du jeu d'écriture avant de lire bla, bla, bla*
Pour l'image de la  semaine 48/2016  où la contrainte supplémentaire et facultative était d'insérer le mot euphorie (ce que je n'ai pas fait)

lundi 5 décembre 2016

Défi n°175 : De fil en aiguille

Vot' cap'tain de quart, myself,  pour ce défi n°175 des CROQUEURS DE MOTS, vous invite à raconter  sur un mode léger, et sans allusion à l'actualité votre plus beau souvenir de "petit" désagrément.
Je vous entends dire que c'est tout moi, ça, de faire un pas de côté avec les sujets. Et celui-ci est un bel écart dans le décor. D'accord, quoique ...
J'espère que vous ne me tiendrez pas rigueur de cette sortie de route et promis, jeudi, je mets en ligne une fable de mon cru, récit authentique d'un remède radical soignant le mal par le mal. Mais je suis sûre que certains la connaissent déjà.

jeudi 1 décembre 2016

El árbol rojo, Carlos Pintado, Shaun Tan

Vot' cap'tain de quart, myself,  pour ce défi n°175 des CROQUEURS DE MOTS vous laisse quartier libre pour les poésies du jeudi pour encadrer un défi racontant sur un mode léger, et sans allusion à l'actualité un petit désagrément devenu atout.
C'est pourtant l'actualité qui a guidé ma recherche vers la poésie cubaine. Je n'ai pas besoin de vous épargner des détours qui n'en furent pas. Il a suffi de laisser le hasard ou mon intuition me conduire en quelques clics à Carlos Pintado, à un titre sous-titré haïkus, et à ce magnifique poème graphique