Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

lundi 4 décembre 2017

Défi n°196 Nuit et Jour au grand miroir de la nature

Colette à la barre de notre rafiot pour le défi n°196 murmure à l'oreille des CROQUEURS DE MOTS :
je vous propose deux mots :
Nuit et Jour

À partir de cela, vous écrivez un petit quelque chose comme vous l’entendez : en prose ou en vers, pour le lundi 4 décembre.

Dans l'encre noire de l'interminable nuit polaire, à quoi rêve l'inuk, le nénètse, le sami, le renne blanc ?
A peine une lueur
en trait s'union d'un jour l'autre
abstraction du temps
Craignent-ils la disparition de la lumière ? Séléné, pâle reflet sur la neige, leur propose mille nuances de blancs, et autant de mots pour la nommer. 
Là-bas, à près de vingt mille kilomètres vers le sud, de l'autre côté du méridien, un indien insomniaque de Patagonie contemple la fusion de deux jours sans nuit en pleurant
Quand le cépuscule
cède le pas à l'aurore blême
Terre et ciel s'admirent
Il pleure, inconsolable, sa grand-mère Angela, la dernière ona tandis que loin au nord  le sang inuk d'une femme au sang mêlé s'élève dans la nuit pour dire "moi aussi".



Illustrations :
première photo, nuit polaire à Mourmansk, Russie, 2 déc 2013
deuxième photo, jour sans fin en Suède, au bord d'un lac, juillet 1974, 3 heures du matin

13 commentaires:

  1. Ah la première photo... sacrée nuit polaire !! L'autre qui voit le jour jouer les prolongations, bel écrit Jeanne aussi, merci, bises

    RépondreSupprimer
  2. J'ai eu le bonheur de pouvoir admirer la nuit polaire en lapine finlandaise. Un souvenir inoubliable et émouvant comme ton texte. Belle semaine.

    RépondreSupprimer
  3. La magie du spectacle est tellement bien rendue ...
    Je ne connaissais pas le nénètse.

    RépondreSupprimer
  4. ... Il reste le souvenir et de très belles images, merci Jeanne, de la part des Cabardouche.

    RépondreSupprimer
  5. Des mots envoûtants et mélancoliques sur des photos de rêve !

    RépondreSupprimer
  6. Oh ! Ton écrrit et ces illustrations, donnent une superbe présentation, Jeanne ! Mille et un bravos ! Bonne soirée ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. La nuit polaire t'inspire un superbe écrit .
    Bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. dans la magie
    de l'aurore boréale
    l'union des peuples

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais ni l'une ni l'autre, mais tes images sont splendides et le récit me plaît infiniment.
    Merci pour le partage, Jeanne.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer
  10. j'aime beaucoup ton texte ; les peuples premiers sont en train de disparaitre, se noyant dans la communauté dite moderne. Bises.

    RépondreSupprimer
  11. C'est très beau, le texte et les photos.
    Quand on est loin de chez soi , on a toujours le mal du pays .

    RépondreSupprimer
  12. Tout est beau , l'illustration et le texte.
    Bravo.
    Bisous.
    Domi.

    RépondreSupprimer
  13. Hihi c'est drôle j'ai écrit les mêmes mots que Fanfan :)

    RépondreSupprimer