Chaque jour je n'oublie pas Anne-Sophie et ses compagnes d'infortune

145 en 2010 ; 122 en 2011 ; 148 en 2012 ; 121 en 2013 ; 118 en 2014 ; 122 en 2015, 123 en 2016, combien en 2017 ?

(clic sur le lien pour comprendre ... un peu)

jeudi 21 décembre 2017

Veillée de Noël en chansons et en gourmandises

Fanfan à la barre du défi n°197 des CROQUEURS DE MOTS nous invite à penser à Noël pour le second jeudi en poésie du défi.

Un sujet qui m'a d'abord embarrassée, ne souhaitant ni plomber l'atmosphère, ni tomber dans des bluettes ou des niaiseries, ni faire la part belle aux paroles d'un noël "chrétien" dont le message deux mille ans après me semble bien peu respecté. J'ai donc dans un premier temps balancé entre rééditer nos veillées de Noël (après les deuxième  ***) puis laisser tomber les blablas et mettre en parallèle cette joyeuse invite traditionnelle et anonyme et un poème de Victor Hugo. J'avais presque renoncé au poème de Victor Hugo quand, à propos de la ferveur, j'ai visionné chez Eperluette une archive commentant en 1984 l'hommage national fait pour les obsèques de Victor Hugo en 1885, sous la IIIe république vainqueur de la Commune et vaincue par les Prussiens. Ça, c'était hier.

Aujourd'hui, ne renonçant pas à  vous faire écouter une version audio de C'est Noël les bons amis (ce que je n'ai toujours pas trouvé1), j'ai en revanche trouvé deux sites de chants de Noël particulièrement bien documentés (et gratuits).
Du coup, en plus de ce billet, vous aurez aussi le texte du Noël des Bonnes Vieilles, de Xavier Privas, chansonnier montmartrois et C'est la nuit, la nuit noire, de Victor Hugo.

***

C’est Noël, mes bons amis
allons faire la veillée,
nous serons tous réunis,
dans notre bon vieux logis.
Les parents, les vieux amis,
seront tous à l’assemblée ;
Allons fêter cette nuit.
C’est Noël, mes bons amis.

Pour fêter le gai retour
de la nombreuse assistance,
petits et grands, tour à tour,
diront les doux chants de France
et les vieux, les bons grands-pères
au coin de la cheminée,
chanteront à leur manière
les échos du temps passé.

1 - j'ai découvert ce dimanche matin 24 décembre en l'entendant à la radio que ce Noël se chante sur la première partie du kyrie de La messe de minuit de Marc Antoine Charpentier, sans pouvoir dire si c'est le compositeur qui a utilisé un air populaire ou si c'est une adaptation profane venue après.

***
souvenirs, souvenirs

La veillée de Noël à la maison ne cédait pas à la tradition du réveillon. Nous nous affairions pour le repas du lendemain midi, papa à la manœuvre principale, maman à la cuisine juste quand il avait besoin d'aide. Les plus jeunes des enfants avaient été envoyés se coucher et les adultes aidaient à mettre les croquettes au chocolat en sachets. De délicieuses crottes de l'Abbaye de Tinchebray, (la chocolaterie était installée dans l'ancienne abbaye), achetées au kilo. Il fallait un sachet par personne et demain, nous serions nombreux.
Sur le tourne disque tournaient les choix des uns ou des autres, Joan Baez, Félix Leclerc, Barbara ... chants traditionnels de noël par des chœurs ou par des divas.

Quand ces préparatifs étaient terminés et la vaisselle faite, Papa nous proposait un doigt de liqueur maison, mandarine ou framboise, cassis ou gratte-cul (pardon je ne connaissais pas le nom savant du fruit de l'églantine, juste qu'il fallait les ramasser après une première gelée) ... Et nous chantions.
Parmi ceux-ci les incontournables, Mon beau sapin, Douce nuit, Petit papa Noël n'oublie pas mes petits souliers ..., Il est né le divine enfant .... connus par coeur par papa et maman et toute la famille. Le noël des petits oiseaux était mon chouchou depuis que j'étais petite fille,

Celui que mon père préférait chanter, c'était "Trois anges sont venus ce soir",(paroles clic) tandis que nous nous plongions dans un gros livre de partitions pour retrouver des Noëls pastouraux, sans oublier sur l'air célèbre repris par Bizet dans l'Arlésienne, La marche des rois (traditionnel du XVIIIe siècle)
Et bien sûr l'incontournable et sublime Minuit, chrétiens de Placide Cappeau pour les paroles et de Adolphe Adam pour la musique.

Nous chantions avec ferveur, nous laissant porter sans réfléchir aux paroles par la beauté du plus beau cantique de Noël écrit en français par un auteur fervent militant de la sauvegarde de la langue provençale, et par ailleurs socialiste farouchement anticlérical. Le chant fut si vite populaire que Placide Cappeau n'arriva pas à faire modifier certains vers pour les rendre plus conformes à sa sensibilité de libre-penseur voltairien.

Pour en savoir plus sur l'histoire ou les histoires de ce chant mondialement célèbre :
Placide Cappeau, 1808 - 1877, poète français, connu surtout pour avoir écrit Minuit Chrétiens
Adolphe Adam, 1803 - 1856, compositeur français, compositeur de la musique du cantique Minuit Chrétiens

Les sites de chants et partitions avec chants de noël :
Partitions de chansons / chants de noël
Chants de Noël


9 commentaires:

  1. Merci Jeanne... à sa lecture on image bien ce 24 puis le 25 plus nombreux encore à la tablée de Noël... bon jeudi à toi, bises

    RépondreSupprimer
  2. Doux et beaux souvenirs des Noël de ton enfance que j"ai pris plaisir à lire. Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Que de souvenirs qui s'éveillent aussi pour moi en lisant les tiens... Nous chantions aussi beaucoup et principalement de chants religieux, même si un de mes oncles faisait la part belle au "Petit papa Noël" !!!

    RépondreSupprimer
  4. Un grand merci, Jeanne, pour ces évocations et souvenirs de moments privilégiés de chaleur humaine dans le cocon familial ...

    RépondreSupprimer
  5. doux souvenirs... les temps ont bien changé !

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique participation à relever le défi, Jeanne ! J'♥ beaucoup ces souvenirs de ton enfance ! Bonne poursuite de ce jeudi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cette veillée si bien racontée qui me rappelle aussi les chants que nous entonnions aussi avec mes parents et le lendemain je jour de Noël avec toute la famille réunie .
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. J'aime bien ce poème d'un Noël tout simple et naïf loin du consumérisme actuel.
    Les veillées de Noël étaient très belles chez toi. Moi, les deux ou trois jours précédant , cette fête, je mets des chants de Noël qui on bercé mon enfance au grand désespoir de mon entourage:ils ne sont pas romantiques comme moi! Bise

    RépondreSupprimer
  9. En ce temps des fêtes

    On a tous une mission en tête

    Celle de souhaiter un Joyeux Noël

    A tous ceux et celles

    Qui occupent une place de choix

    Dans nos pensées

    Et tu en fais partie

    C'est pour ces raisons

    Que je viens ici

    Pour te souhaiter

    Un très Joyeux Noël

    Dans la sérénité de cet instant magique

    Nul besoin de faste

    Si ce n'est celui du partage

    Que l'on transmet avec le coeur!!!

    A très bientôt.

    Bisous.

    Domi.

    RépondreSupprimer